diagnostic immobilier

Le marché du diagnostic immobilier est en pleine croissance. Deux raisons expliquent cette tendance : la reprise du marché immobilier et une augmentation des diagnostics immobiliers obligatoires lors d’une transaction. Ainsi, si vous souhaitez entreprendre, vous pouvez considérer ce secteur d’activité. Donnons plus de détails sur le sujet.

Une obligation de formation

Si vous souhaitez devenir diagnostiqueur immobilier, sachez tout d’abord que vous devez suivre une formation. Celle-ci vous permet ensuite d’obtenir la certification vous autorisant à exercer le métier de diagnostiqueur immobilier. En l’occurrence, il existe des formations courtes et des formations longues. Vous pouvez alors en trouver dans plusieurs villes de l’hexagone, via divers organismes comme ADI Formation. Quelle que soit la durée de votre formation, notez que cela représente un premier investissement.

formation

Se lancer en franchise ou en indépendant

Une fois votre certification obtenue, vous avez différentes façons de développer votre activité. Par exemple, vous pouvez opter pour une franchise. En l’occurrence, vous devez prévoir des droits d’entrée oscillant entre 15 000 et 25 000 euros. En contrepartie, cela vous permet de bénéficier de la puissance d’un réseau déjà établi. Autrement dit, vous allez pouvoir bénéficier de la notoriété de la franchise, de prix avantageux quant aux achats nécessaires, des formations proposées par la franchise ou encore de leur veille réglementaire. L’autre option est de vous lancer en indépendant, comme 85% des acteurs du secteur.

L’investissement à prévoir

investissement diagnostiqueur immobilierAvant de vous lancer dans le secteur du diagnostic immobilier, vous devez prévoir certains investissements. Comme nous l’avons évoqué, vous allez devoir investir dans une formation, puis dans la certification pour pouvoir exercer. Ensuite, d’autres postes de dépenses vont s’ajouter : la responsabilité civile professionnelle, le matériel informatique, les logiciels et les équipements pour effectuer les diagnostics. En additionnant tout cela, vous devez prévoir une enveloppe de minimum 30 000 euros. En plus de cela, vous aurez besoin d’outils de communication pour bien début : cartes de visite, site internet, publicité, etc. Vous pouvez donc ajouter 2 000 euros dans vos dépenses.

Toutefois, notez que si vous vous lancez en franchise, les frais d’entrée ne se cumulent pas aux investissements énumérés au-dessus. En effet, en échange des droits d’entrée, la franchise met généralement à votre disposition des outils de communication, les logiciels nécessaires pour travailler, etc.

Vous souhaitez toujours vous lancer en tant que diagnostiqueur immobilier ? Dans ce cas, nous vous conseillons de réaliser une étude de marché et un business plan pour ne rien laisser au hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *