Bien référencer son site e-commerce sur Google

Vous voulez augmenter durablement la visibilité de votre site e-commerce ? Dans ce cas, vous pouvez le faire de manière durable en mettant en œuvre une stratégie SEO. Si vous n’avez aucune base dans le domaine, notez qu’une stratégie réussie repose sur 4 piliers : l’optimisation du contenu, l’optimisation technique, la popularité du site et l’expérience utilisateur.

Entrons dans le détail !

Une expertise SEO indispensable pour obtenir des résultats

Pour bien référencement son site e-commerce sur Google, une forte expertise SEO s’avère nécessaire. En effet, hisser un site en première page ne doit jamais rien au hasard. Cela nécessite d’appliquer des techniques bien précises en évitant certains pièges. Et cela ne s’improvise pas. C’est pourquoi les entreprises se tournent généralement vers une agence pour une prestation d’accompagnement en SEO. Mais si vous en avez les ressources, vous pouvez bien évidemment internaliser le SEO. Quoi qu’il en soit, la stratégie appliquée doit reposer sur les 4 piliers précédemment cités.

Les 4 piliers du SEO

Le SEO est en constante évolution. Quelques années plus tôt, des experts comme Olivier Andrieu évoquaient l’existence de 3 piliers SEO : l’optimisation du contenu, l’optimisation technique et la popularité du site. Depuis peu, un quatrième pilier a fait son apparition : l’expérience utilisateur. L’apparition de ce nouveau pilier coïncide d’ailleurs avec un changement algorithmique chez Google, qui intègre désormais les Core Web Vitals parmi ses critères de classement.

Dans ce contexte, détaillons sans plus attendre chaque dimension du référencement naturel !

Optimisation du contenu

Aujourd’hui encore, il est possible d’affirmer que le contenu est roi. Vous l’avez d’ailleurs peut-être lu ou entendu en anglais : « Content is king ». En effet, Google accorde une grande importance à la qualité et à la diversité des contenus présents sur les sites internet.

Pour avoir les meilleures chances de voir votre site bien positionné, vous devez donc proposer aux internautes des contenus variés : textes, photos, vidéos…

Bien évidemment, retenez que vous écrivez en premier lieu pour les internautes. En même temps, sachez que les robots Google vont aussi décortiquer le texte de chacune de vos pages web. Pour positionner une page sur un mot clé défini, vous devez alors employer une certaine sémantique, tout en respectant les règles de rédaction web. Par exemple, il est essentiel de placer le mot clé retenu à certains endroits de la page : Title, H1, chapô, etc.

Optimisation technique

L’optimisation technique du site constitue la deuxième dimension du SEO ou du référencement naturel. En l’occurrence, même avec un excellent contenu, vous auriez peu de chances de bien positionner votre site si celui-ci n’est pas optimisé techniquement.

A ce niveau, de nombreux critères entrent en jeu : la profondeur du site, le maillage interne, la crawlabilité et l’indexabilité du site, etc.

Sans entrer davantage dans le détail, notez toutefois qu’optimiser un site techniquement demande en réalité un important travail de fond.

site e-commerce

Popularité

Troisième pilier SEO : la popularité du site internet. En l’occurrence, Google comptabilise le nombre de liens entrants reçus par un site (et leur qualité) afin d’évaluer sa popularité. Au-delà de ce facteur, le moteur de recherche analyse les ancres associées aux liens.

En fonction de ces paramètres et de sa « popularité », un site va alors être plus ou moins bien classé sur Google.

Expérience utilisateur

Enfin, l’expérience utilisateur constitue le quatrième pilier SEO. A savoir, Google analyse ici la qualité de l’expérience utilisateur proposée par le site. Contrairement à certaines idées reçues, le moteur de recherche ne prend pas en compte le taux de rebond. En revanche, il considère désormais le temps de chargement du plus large élément (LCP), l’interactivité (FID) et la stabilité visuelle du site (CLS). A côté de ces trois paramètres constituant les Web Core Vitals, Google fait attention à la présence du https, la sécurité de navigation, la compatibilité mobile et l’absence d’interstitiels intrusifs.  

Au total, Google tient donc compte de 7 critères pour mesurer la qualité de l’expérience offerte par une page et plus généralement par un site.

Vous voulez bien référencer votre site e-commerce sur Google ? Vous devez alors travailler conjointement votre site selon ces 4 piliers.