guide_start-up

Vous avez trouvé une idée originale pour créer votre propre entreprise ? Vous êtes persuadé de son fort potentiel de développement ? Nombreux sont ceux qui rêvent de créer une start-up prometteuse. Ces entreprises à la croissance accélérée nécessitent cependant une préparation sans faille pour ne pas disparaître aussi vite qu’elles sont apparues. Voici donc quelques conseils afin de maximiser vos chances de réussite.

La forme juridique à adopter

Tout d’abord, l’une des étapes les plus importantes dans la création d’une start-up est le choix de sa forme juridique. De nombreux statuts existent et tous sont légalement possibles. Toutefois, l’un d’eux se démarque particulièrement et paraît bien mieux adapté à la création d’une start-up : la SAS. En effet, les Sociétés par Actions Simplifiées présentent de nombreux avantages. Leur fonctionnement les rend intéressantes dans le cas d’une levée de fonds ou pour accroître leur capital. Or, ces éléments sont bien souvent indispensables à leur développement. De plus, les éventuels associés peuvent facilement intégrer ou sortir de la structure. De manière générale, la SAS facilite la gestion de son entreprise sans pour autant trop la limiter.

Constituer son équipe

Ensuite, il vous faudra envisager le recrutement d’une équipe. Compte tenu du potentiel de croissance d’une start-up, il paraît peu probable que vous puissiez assumer seul toute la charge de travail. Premier conseil qui peut sembler évident, ne choisissez jamais vos associés en fonction de vos affinités. Il faudra privilégier des collaborateurs ayant des compétences complémentaires ou pouvant apporter un capital intéressant à l’entreprise.

L’élaboration d’un pacte associé

Une fois que vous aurez sélectionné vos associés, il faudra rédiger un pacte pour encadrer vos relations. En effet, la vie d’une start-up est rarement paisible et il est bon de convenir d’un accord à l’avance pour faire face aux imprévus ou aux conflits d’intérêts potentiels. Les clauses de ce pacte toucheront notamment la manière de se partager les salaires ainsi que les parts, la prise de décision, les ruptures, etc. On comprend donc qu’il est absolument essentiel de prendre en considération tous ces éléments avant de démarrer son projet.

Préparer son projetmethode_start-up

Pour finir, il faudra également s’interroger sur la façon de promouvoir sa start-up. Il faudra élaborer un budget prévisionnel, penser au but précis de l’entreprise, à ses failles potentielles et la remettre très sérieusement en question. Tout ceci doit être accompli dans une démarche constructive afin d’améliorer le projet. Ce n’est qu’en se posant les bonnes questions et en bâtissant un projet cohérent, que vous serez capable de séduire des investisseurs. Afin de vous aider, vous pouvez faire appel à un incubateur. Sachez qu’il en existe un peu partout en France. Ils vous aideront à mieux vous préparer. Par exemple, ils pourront vous entraîner au fameux discours d’ascenseur. Cela consiste à présenter son projet en 30s de manière claire à quelqu’un qui ne le connaît pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *