Un bien immobilier est généralement estimé par un agent immobilier expérimenté : voici néanmoins quelques éléments pour vous aider à comprendre comment ce dernier applique une décote ou valorise les points faibles et les points forts de votre appartement (ou de votre maison). 

Les points faibles faisant baisser le prix

Le prix d’un bien sera toujours calculé sur la base du m2, à partir des ventes équivalentes réalisées récemment (si possible, dans votre immeuble, ou à minima dans votre rue, répertoriées par des sites tels que meilleursagents.com).

A partit de cet indice, l’agent va étudier les points faibles de votre bien : une exposition plein nord l’empêchera par exemple de valoriser le tarif au m2, de même qu’un rez-de-chaussée, handicap qui pourra potentiellement faire baisser le prix moyen d’un bien de 25%.

L’état général du bien sera aussi pris en compte par l’agent immobilier : ainsi, un bien à rénover entièrement verra probablement son prix baisser de 30%. S’il est mal agencé (chambres en enfilade), une décote de 10% sera généralement appliquée.

Points forts et surcote

A l’inverse, plusieurs éléments peuvent tirer le prix au m2 de votre bien vers le haut. C’est le cas notamment d’une vue (sur un monument, un fleuve, un parc…) qui pourra permettre de valoriser de 5 à 20% la valeur de votre bien.

Les infrastructures à proximité (transports en commun, écoles, commerces…) seront aussi un atout pour votre bien, qui peut voir sa valeur augmenter de 5 à 30%.

Enfin, la présence d’une terrasse ou d’un grand balcon vous permettra de valoriser jusqu’à 15% le prix du m2. Une cave ou un box permettant un parking peut également jouer lors de l’estimation immo, notamment si ces biens ne sont pas à vendre séparément (prix inclus dans le bien)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *