La jeune entreprise lilloise La Pantoufle à Pépère s’est diversifiée en lançant une collection de casquettes tendances… et toujours Made in France ! Le succès est déjà au rendez-vous pour les deux associés de la marque. 

Barbara Liétard et Arnaud Loisel se sont fait connaître avec leurs charentaises Made in France, qu’ils commercialisent depuis 2012 en ligne et dans près d’une centaine de points de vente, en France mais aussi en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie et même au Danemark. « Nous ne pensions pas avoir un tel succès aussi rapidement ! », confie Barbara.

Des pantoufles remises au goût du jour

Les clés de la réussite : un look original pour des charentaises respectant la tradition. « Même si nous utilisons des tissus bariolés ou des motifs décalés, le procédé de fabrication reste artisanal et bien implanté au coeur de la région originelle des pantoufles : la Charente ». Ainsi, c’est la méthode du « cousu-retourné » (le chausson est réalisé à l’envers avant d’être retourné) qui garantit aux produits « une durabilité et une qualité à laquelle nous sommes très attachés depuis notre lancement », explique Barbara.

Entre temps, l’entreprise s’est bien agrandie avec l’embauche de plusieurs salariés et l’acquisition de nouveaux locaux à Hem, petite banlieue du nord de Lille. Les ventes dépassent chaque année les records des années précédentes : « depuis quelques Noël, c’est la questions du stock qui nous anime chaque début d’hiver », résume ainsi Barbara.

La casquette pour se diversifier

Mais l’année dernière, les deux associés décident de ne pas s’arrêter là : pourquoi ne pas proposer de nouveaux produits à une clientèle déjà fidèle ? A Noël 2018, les premiers produits sont prêts : le e-commerce de La Pantoufle à Pépère affiche fièrement ses premières casquettes à la vente. « Nous étions déjà fiers de cette première gamme, qui s’est encore améliorée cette année ! », confie Barbara. Parmi les modèles phares, « la casquette des Peaky Blinders que porte l’un des héros, Thomas Shelby », mais aussi « des incontournables, telles que la casquette de baseball typée, en velours cotelé »ou encore une casquette à l’anglaise dont les motifs rappellent ceux des pantoufles. De quoi séduire une clientèle très jeune, mais aussi les amateurs de style décalé à la française : « l’un de nos déjà best-sellers : la casquette “Navy” marine mixte, en matière caban. Un classique pour tous ! ». D’autant plus que tous les modèles de casquette sont Made in France et EPV comme Entreprise du Patrimoine Vivant, label reçu par l’entreprise cette année. Un argument « qui séduit également les consommateurs éco-responsables, très attachés aux provenances de nos matières. »

Reste à savoir désormais quel sera le grand succès des fêtes de fin d’année, au sein d’une collection qui compte désormais près d’une quinzaine de modèles. « Les premières ventes ont déjà dépassé nos attentes, nous sommes donc déjà plus qu’optimistes pour nos casquettes…», conclut Barbara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *