Tout comme les simples particuliers, les entreprises sont également soumises à de nombreuses lois. Le respect de la législation est déterminant pour le bon déroulement des activités. C’est pour cette raison que la plupart des sociétés disposent d’un département juridique. Faute de moyens suffisants ou à cause d’un surcroit d’activités, certains établissements ont pris l’habitude de solliciter des avocats externes.

Dans quels cas contacter un avocat ?

Les PME ne disposent pas de ressources suffisantes pour créer un département juridique. Ces petites structures s’appuient souvent sur les services d’un cabinet d’avocats. Les professionnels accompagnent les responsables dans la réalisation de nombreuses démarches. En outre, ils offrent un appui stratégique dans l’élaboration de différents projets. L’intervenant informe le dirigeant sur la législation en vigueur ainsi que sur les précautions à prendre.

Pour les grandes entreprises, il s’agit surtout de recevoir des avis extérieurs dans le cadre de la gestion d’un litige. L’intervention de ces juristes permet de pallier un manque d’effectif. En cas de surcroit d’activité, les avocats viennent en renfort au département juridique. Ils peuvent aussi remplacer les éléments qui partent en congé.

Les honoraires de ces juristes dépendent de la formule choisie par le dirigeant. Généralement, les cabinets optent pour une facturation au temps passé. Les deux parties s’entendent sur le tarif horaire et une facture sera envoyée à la fin de l’intervention. On peut également exiger une rémunération forfaitaire ou encore un paiement selon le résultat obtenu. Cette dernière solution est la plus avantageuse. Toutefois, elle n’est pas envisageable dans certaines situations.

avocat

Quelles missions confiées à un avocat d’entreprise ?

Les avocats d’affaires n’interviennent pas uniquement pour défendre les intérêts de la société. Dès la création de l’entreprise, ils prennent toutes les mesures nécessaires pour prévenir différents litiges d’ordre juridique. Ainsi, ces professionnels donnent de précieux conseils au gérant. En outre, ils aident l’équipe dirigeante à mettre en place une organisation qui respecte toutes les lois en vigueur.

Concrètement, ces juristes participent à la rédaction des termes des contrats commerciaux. L’objectif est de renforcer la protection juridique de l’enseigne.

Ces spécialistes accompagnent les décideurs dans la réalisation d’un grand projet comme la création d’une succursale à l’étranger ou l’acquisition d’une usine. Ils vont guider l’entreprise dans les procédures légales afin que les actions réalisées soient irrévocables.

Faire appel à un avocat spécialisé en droit des affaires, comme avocats lmca, est aussi incontournable lorsqu’on intente une action en justice. Cet expert va constituer un dossier solide en vue d’obtenir réparation. Il peut également intervenir pour défendre une structure poursuivie pour un acte quelconque.

Actuellement, de nombreux juristes français sont réputés dans le monde entier pour leur savoir-faire. Les chefs d’entreprise peuvent solliciter un agent qualifié en contactant une agence prestigieuse. Cela n’implique pas forcément des dépenses conséquentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.